A mes potes pédés et aux autres

C’est des Frustrées c’est pour ça qu’elles gueulent.
Vos Gueules, les hystériques !
Elles sont frustrées.
Faudrait se cotiser pour leur offrir des godes.
Vos Gueules les Poissonnières.
Elles vont pouvoir retourner dans leur cuisine.

Ce petit florilège ne se veut pas exhaustif et il vous semblera probablement familier. On y retrouve avec joie les piques habituelles que l’on lance aux femmes qui ouvrent leur gueule. On les tacle pas pour ce qu’elles disent mais pour ce qu’elles sont. On les renvoie de manière très fine à leur obligation d’enfanter et de rester enfermées dans la maison. Si elles gueulent c’est que leurs maris leur en ont pas assez mis.

Les attaques contre les bêtises et la violence de Boutin et Barjot sont justifiées, ô combien justifiées. Et vous en profitez pour justifier votre misogynie comme un ras-le-bol, comme une réaction à leur violence contre  » la communauté « .

La communauté … la communauté dans laquelle il y a des meufs, il y a des meufs trans, des meufs cis, des meufs gouines, des meufs bi, dans meufs pans’. Des meufs qui depuis des années vous voient accaparer le haut du pavé, justifier les invisibilisations lexicales par la « simplification ». « Tu comprendras on sera mieux entendus comme ça. » Des meufs qui voient les valeurs stéréotypiquement masculines toujours portées aux nues dans la dite-communauté.

Ces meufs vous voient désormais attaquer ces femmes, qui sont autant leurs ennemies que les vôtres, non pas sur ce qu’elles disent ou ce qu’elles font mais bien parce que ce sont des femmes, en dénigrant chez elles, non pas leur haine et leur bêtise, mais l’outrecuidance de la femme qui est sortie de chez elle et qui parle dans l’espace public.

Certains diront « oui mais elles défendent le modèle traditionnel, c’est un juste retour de bâton ».

Non, si on veut s’attaquer au modèle traditionnel, à la merde qu’il représente, on ne peut pas l’utiliser comme ça.

Les meufs de votre précieuse communauté font l’objet tous les jours de ces mêmes insultes, ces mêmes méthodes de silenciation, de renvoi à notre féminité qui ferait mieux de se la fermer tous les jours, à chaque fois qu’on ouvre la gueule pour demander des droits. Si vous n’en avez jamais été témoins, c’est sans doute que vous n’avez pas encore compris que nous sommes là aussi.

Alors défoncez la haine autant que vous voudrez, mais ne vous étonnez pas de voir des «meufs de votre camp» vous tomber dessus si vous utilisez la misogynie des pires fachos.

Une gouine.

About these ads
Tagué , , , , , , , , ,

12 thoughts on “A mes potes pédés et aux autres

  1. un pede dit :

    J’ai beaucoup de potes pedes et aucun ne dit des trucs miso comme ca (sinon c’est pas mes potes ou ils sont pas pedes…).
    Un pede (qui en a marre de se faire tacler gratos)

  2. un pede dit :

    Je vais pas ecrire un article pour se plaindre des gouines. Ca serait un mega raccourci

  3. Tagada dit :

    Bonjour pédé.
    Juste une question : si tu es pur comme de la Colombienne, cet article ne t’est donc pas destiné, alors pourquoi te sens-tu taclé ? Une petite remise en question à faire, peut-être ?

  4. Tagada dit :

    Ta réaction me fait d’ailleurs penser à cet article : http://goodmenproject.com/ethics-values/gay-mens-sexism-and-womens-bodies/ et à la réaction qu’avait pu avoir un homme de l’audience « oui, mais mes amis et moi ne sommes pas comme ça, voyons ».

    Tst. Même pas le courage d’admettre que l’on puisse avoir tort.

    • un pede dit :

      Argument d’autorite, generalisation… C’est sur, je constate le manque de courage de reconnaitre ses torts. Si je faisais un article « a mes potes gouines + un truc qui me semble a moi hyper insultants » ca me semblerait tellement reducteur ! Quant a mes remises en question, merci, elles se portent bien !

      • un pede dit :

        L’homosexualite n’evite pas le sexisme, c’est sur. Mais accuser potentiellement tous les pedes de sexisme, ca me semble penible…

  5. Une koala dit :

    Mon commentaire va être vachement utile mais merci pour ce texte.

    @Un pédé : Ecrire un texte pour te plaindre des gouines? Et que dirais-tu?
    Je te pose la question en toute sincérité car là tu sembles hyper au fait de la misogynie et de l’invisibilisation des lesbiennes par les gays. Ce qui est plutôt fort pour un mec gay (à priori cis). Tu vas nous expliquer à nous, meufs gouines, biEs, pans, cis ou trans comment nous devrions lutter peut-être?
    Et cela se résumera à rester en retrait? Papa qui s’occupe de tout et les femmes qui se taisent?
    Ce que critique les choses aléatoire ce sont des faits, tu peux les nier car peut-être que tu ne les voit pas mais j’ai vu les réactions que pouvaient se prendre certainEs quand on fait remarquer que parler de LGBT revient (trop) souvent à dire Gay-Gay-Gay-Gay (et cis).
    Du sexisme. Alors après peut-être que ça ne concerne pas toi et tes potes, peut-être que vous êtes des bisounours exempt de sexisme, j’y crois pas vraiment mais bon, le problème ce ne sont pas toi et tes potes mais une ambiance générale, la « communauté ».
    Pour finir tes postes peuvent se résumer ainsi : « Non ce problème n’existe pas, moi je vais écrire un texte pour me plaindre des gouines » ce qui prouve que tu es plus proche d’être une cause du problème qu’une solution. Je dis ça sans haine, juste pour que tu te rendes comptes que dire « silences femmes vous avez tort et si ça continue je vais écrire un femme pour vous chier dessus » c’est juste illustrer le texte des choses aléatoires.

  6. negreinverti dit :

    J’adore lol quand les pédés bios, ou mecs bios tout court, voire n’importe quel personne en situation de privilèges sur un rapport social donné , veut refuser de prendre cela en compte, ils vont caricaturer le propos en disant « non tous les pédés ne sont pas misogynes », alors que nulle part il n’y a écrit « tous les pédés », et qu’en réalité, on s’en fiche que ce soit TOUS ou pas tous, la question c’est : LGBT is a GGGG fiction parce qu’il a un rapport social qui privilégie les HOMMES BIOS (même si OKAY on le sait être un pédé c’est pas non plus la teuf dans un monde hétéro, mais celui-ci étant HETEROSEXISTE, il y a une petite dimension où c’est quand même le fait d’être un mec qui apporte un privilège relatif. C’est si dur à accepter ?

  7. un pédé dit :

    tu peux être une gouine et être privilégiée. si t’es blanche, cis, que t’es pas dans un fauteuil, que t’as de la tune, que tu sais lire et écrire, manier le verbe, que t’as un physique qui plait etc. et par ça être dominante. ah ouais, je suis un mec blanc et cis, ça fait de moi quelqu’un d’un peu plus privilégié…et donc je capitalise forcément mes privilèges pour opprimer tous ceux/celles sur qui la société me dit que j’ai droit d’être un dominant, possible….tu proposes une issue ou tu voulais m’ouvrir les yeux sur combien en tant que pédé je suis un salaud ?Je lis toujours les mêmes choses, je nie rien, mais je flingue pas gratos au moins. change de potes tu seras plus en paix, puisque la discussion mène vraiment pas à grand chose…

    • scolastik dit :

      Je suis l’auteure de l’article, j’ai préféré ne pas te répondre d’abord, pour que la conversation puisse avoir lieu. Si toi et tes potes ne dites pas de choses du genre, c’est bien je suis contente pour tes potes meufs.
      J’ai basé mon article sur des mots que j’ai entendus et que j’ai lus sur des réseaux sociaux, par des mecs gays qui par ailleurs se disent féministes, je l’ai vu dans des articles qui ont eu un retentissement important.

      Personne ne dit qu’être une gouine blanche et cis n’est pas être privilégiée, bien sûr que si, la question est justement d’être conscient de ses privilèges et j’ai écrit ce texte pour rappeler aux mecs que le fait d’être gays ne les exempte pas de tout sexisme. Si tu ne tombes pas dans ces travers quand tu dénonces ce que je Frigide peut sortir comme conneries, et bien tant mieux, je ne sais pas pourquoi tu t’es senti visé.

  8. un homme hétéro qui passait par là... dit :

    Alors je vous avoue que c’est assez drôle de vous lire, amis de la « communauté gay ». Et quelle communion! J’ai atterri ici après avoir lu ce futur édito du numéro de mai de « Causette » qu’une amie à posté sur Facebook: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=600241326662072&set=a.126139337405609.20464.124453160907560&type=1&theater
    Une des personnes a cité votre article comme « désespérant » et c’est tout à fait le sentiment qui m’envahit quand j’arrive péniblement au bout de l’article et des commentaires qui s’en suivent… Alors déjà que « les femmes viennent de Vénus, et les hommes de Mars » mais à vous lire du coup on dirait qu’un homme gay vient carrément d’une autre galaxie qu’une femme gay! Et moi qui vivait dans l’illusion que vous vous battiez pour une cause commune? Mais finalement vous avez bien plus de soutien de la part de certains politiques et de couples hétéros que vous n’en avez entre vous…
    Je vous avoue même que vous avez réussi à me faire me remettre en questions sur les différentes libertés que nous avons acquises au 21ème siècle grâce à nos ancêtres, qui eux au moins savaient se regrouper autour d’une même cause… cette liberté sexuelle, de penser, de s’exprimer ou d’écrire est-elle finalement bénéfique quand on en voit l’usage? Donner la liberté de s’exprimer à un individu intellectuellement limité qui a la tolérance d’Hitler est-elle vraiment utile et bénéfique pour autrui? Personnellement j’en doute…

    • cendrine dit :

      @homme hetero qui passait par là …juste une petite chose : énorme ta formulation « femme gay » …evidemment ,ne connaissant pas notre communauté tu n’en connais pas non plus le vocabulaire et en parlant de « femme gay » tu ne fais qu’une magistrale confirmation de l’article que tu viens de commenter … juste pathetique et lamentable … et sinon ,chez vous les hétéros vous êtes tous d’accord sur tout ,c’est ça ??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 35 autres abonnés